Florence Noël

ce que nous devons

à cet enfant

la pomme

et la faim verte

les feuillages

l’or où meurt l’été

l’émotion

innommée à son

surgissement

les délices

et nous le tuons

chaque jour

en chantant

– traîtres méthodiques –

des hymnes à la

raison

***

loup

enrubanne ton ombre

à leurs chevilles

sinue parmi les souffles

gravides de peur

plante ton oeil

bille de plomb

dans leur tête

superbe hurle

l’hallali

des hommes

aux abois

ils ont perdu :

tu ne mourras

qu’au jour des terres

sans contes

Extraits de « Assise dans la chute immobile des heures » Illustrations de Gwen Guénan.

Éditions Bleu d’encre, 2021.

FLORENCE NOËL

Poétesse Belge.

Plus d’infos :

https://www.babelio.com/auteur/Florence-Nol/458193

Publié par Eric Dubois

Ecrivain, poète, artiste, responsable de la revue de poésie en ligne " Poésie Mag " , président de l'association culturelle " Le Capital des Mots ". Photo: © Frédéric Vignale, 2016.

Un avis sur « Florence Noël »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :