Parme Ceriset

Souffle d’Alaska

Sur le manteau d’opale des steppes enneigées,

Le vent balaie la poudre des instants.

Le soleil égrène en perles de lumière

La rosée de l’aurore sur les bras verts des résineux.

La vie est suspendue au souffle du loup blanc

Qui parcourt les plaines, la faim au ventre et la liberté dans le sang.

En ces contrées, vie et mort tournoient en osmose,

Complices et souveraines,

Dans le froid de la nuit et l’infinie clarté des jours.

La chair des roches

La vie se renouvelle sans cesse

Sur les hauts plateaux du temps,

La chair des proies souffre entre les roches,

On entend la mort qui craque

Sous les dents…

Le soleil affirme son règne

Sur l’immensité,

La vie saigne dans ces steppes d’outre-monde

Mais tout renaît à l’aube

Dans la clarté impassible de l’été.

Anima, souffle de panthère

Anima, âme du monde,

Souffle éveillant les corps à la vie,

L’œil du lapin scintille en tes entrailles

Comme un grain de raisin noir et vif

Et les mâchoires de la panthère

Qui se referment sur l’énigme…

Ce mystère qui nous dévore,

Cette ancestrale et animale

Part de nous…

La vie, entre soleil et néant

La vie…

Un coup de cœur,

Une lueur qui nous appelle,

Un corps à corps sanguinaire

Entre le soleil et le néant,

Avec des lambeaux de peau qui volent,

Des coups de poignard qui lacèrent,

Des rivières qui empourprent les vagues,

Des regards, des sourires et des cris,

Des entrailles qui s’enflamment

Entre extrême souffrance et espoir,

Et cette passion qui sourit dans nos veines

Comme un arc-en-ciel de jouvence

Dans l’immortalité d’un soir.

Rugir de soleil

Rugir en surgissant d’une nouvelle chrysalide,

En déchirant la peau de tous les impossibles,

Savourer la lumière crue à coups de crocs,

Mordre dans les ténèbres et leur arracher le cœur,

Rire et rugir de soleil,

S’abreuver aux rivières des apollons,

Être fauve de bonheur.

Extraits de « Le souffle de l’âme sauvage- Libre comme louve » Editions du Lys Bleu, 2021.

Plus d’infos : https://www.lysbleueditions.com/produit/le-souffle-de-lame-sauvage-libre-comme-louve/

PARME CERISET

Passionnée de poésie et membre de la Société des Poètes Français, Parme Ceriset navigue entre Lyon et le Vercors où elle puise son inspiration. Elle publie des textes dans des revues de poésie dont le Capital des Mots, l’Ardent Pays, la revue Lichen, la revue Ressacs, la revue Francopolis rubrique Terra Incognita, la revue Cabaret (numéro hors-série Tour du monde), la revue Traction Brabant (numéros 88 et 90), la revue Bleu d’encre (numéro 43), la revue Florilège numéro 181, la revue Saraswati numéro 16, l’anthologie internationale Voix de femmes 2021 organisée par la plateforme littéraire Plimay et sur son blog « la plume Amazone ». Son recueil « N’oublie jamais la saveur de l’aube – Une Amazone contre la mort » a fait l’objet d’une chronique dans la Cause littéraire où elle est devenue depuis l’une des rédactrices. Elle a publié fin janvier 2021 le recueil « Le Souffle de l’âme sauvage – Libre comme louve » aux éditions du Lys bleu.

Publié par Eric Dubois

Ecrivain, poète, artiste, responsable de la revue de poésie en ligne " Poésie Mag " , président de l'association culturelle " Le Capital des Mots ". Photo: © Frédéric Vignale, 2016.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :