Blog

Aline Recoura

La goutte d’eau ça sert à la pluie le chaud de ma peau mes joues rouges mes mains sales mes bottes de boue mes jouets dans les poches bouts de papier bouts de plastique bouts de jouets bijoux cassés billes perles trésors comme les oiseaux chez mon papa sur son téléphone *** Son petit-fils àLire la suite « Aline Recoura »

Anne- Marielle Wilwerth

Que va-t-on retenir de l’indicible sinon qu’il invitait les mots solaires à chaque cérémonie du vrai *** Une voix même éloignée peut écorcher l’âme et y laisser des échardes rebelles *** Artisans de l’inouï nous n’avons pas encore fini de façonner le fugace *** Nos mémoires esseulées ont la buée fragile Comment les emmener versLire la suite « Anne- Marielle Wilwerth »

Florence Noël

ce que nous devons à cet enfant la pomme et la faim verte les feuillages l’or où meurt l’été l’émotion innommée à son surgissement les délices et nous le tuons chaque jour en chantant – traîtres méthodiques – des hymnes à la raison *** loup enrubanne ton ombre à leurs chevilles sinue parmi les soufflesLire la suite « Florence Noël »

Valéry Molet

Vautré Blues, acédie, mélancolie, glande. On pourrait ergoter ou chipoter. La nuit a des horizons horizontaux. Il faudrait être moins ironique pour ce trou, Cette planète provinciale, ce caca sidéral. Ce canapé en cuir meugle encore Sous mon poids contrefait par mon peu d’allant. Le plafond. repeint récemment, est très mobile. Seul à valser. LaLire la suite « Valéry Molet »

Christophe Esnault

( … ) Aller au travail au radar Et au retour ne pas dormir Écrire des notes sur un carnet Lâcher deux pages sur Word Ou dix Gros avatar de merde Quand tu chies sur mon monde de création Quand tu ne veux pas en entendre parler De çà et des cent films réalisés enLire la suite « Christophe Esnault »

Rémy Soual

Quelle date ? Et ta douce, perdue dans les limbes de son sommeil, quand oseras-tu toquer à sa porte, histoire de réinventer le chiffre deux ? Longue est l’attente, quand plus personne ne fait signe, et qu’aucun ne prend le risque de faire chavirer le navire dans l’océan de la tendresse ? Et ta douce,Lire la suite « Rémy Soual »

Eric Dubois

Nous sommes les poèmes du temps, les mots du ciel, les cris de la pluie, les silences du soleil, les larmes et les rires de l’orage. Nous vivons des hypothèses et des sempiternelles questions. Nous sommes des pièges dans une histoire à écrire toujours. Je suis le poème qu’on oublie. La soif du ciel estLire la suite « Eric Dubois »

Agnès Cognée

III Les rochers de l’île Parfois j’y échouais en nages incertaines Battue par le vent les soirs de tempête sous les ciels noirs au creux des rochers je me nichais m’accrochais à la paroi L’eau furieusement m’invitait à danser dans ses flots enfiévrés Je me serais bien transformée en oiseau tournoyer au-dessus des abîmes dansLire la suite « Agnès Cognée »

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.


Abonnez-vous à mon blog

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.